Les formes de silicium
Le silicium est un élément présent dans les os, les cartilages articulaires, les tendons, les parois des veines et des artères, la peau et les tissus conjonctifs. Il est présent partout autour de nous mais essentiellement sous une forme minérale, la silice (SiO2) insoluble. Or, notre corps ne peut absorber le silicium que sous forme soluble d’acide orthosilicique (SiOH4) présent à faible teneur dans les eaux de boissons.
Les boissons à base de « concentré » ne sont pas non plus une solution, car au‐delà d’une certaine concentration, cette forme de silicium (acide orthosilicique) polymérise et ne peut plus être absorbée. On retrouve également du silicium sous forme d'extrait de plantes. En effet, certains végétaux, comme la prêle et les céréales, accumulent du silicium. Cependant, le problème d’assimilation reste entier : le silicium est sous une forme minérale, dite phytolitique, très peu soluble.

Du silicium bioassimilable sous forme organique
Après des années de recherches et d’études réalisées par les Laboratoires Phyco-Biotech, nous avons réussi à faire absorber et métaboliser le silicium par les microalgues. Ce procédé breveté consiste à enrichir la microalgue (spiruline) en silicium au cours de sa culture afin d'obtenir du silicium organique. La spiruline joue alors le rôle de vecteur d’oligo-élément (ici le silicium) tout en apportant son concentré d’éléments nutritifs. Sous cette forme organique, le silicium est hautement biodisponible, soluble et assimilable par l'organisme.

Contrairement aux autres végétaux, la spiruline ne contient pas de cellulose dans ses parois cellulaires. Cette particularité intéressante sur le plan de la santé permet une bonne digestibilité après ingestion de la spiruline par l’organisme. En effet, au contact des sucs gastriques, les cellules de la spiruline éclatent immédiatement et libèrent le nutriment soluble qui pourra être facilement absorbé au niveau des cellules de l'intestin grêle. Plus d'information sur la Bioassimilation et les formes assimilables via ce lien.

Des études aux résultats incontestables
Nous avons réalisé plusieurs études scientifiques sur notre silicium bioassimilable contenu dans Confort Articulaire. L’une d’entre elles consistait à réaliser une digestion artificielle recréant in-vitro les conditions de notre tube digestif. Nous avons pu doser le silicium solubilisé comparativement avec d’autres compléments alimentaires conseillés pour apporter du silicium.

Cette étude interne compare et met en évidence la biodisponibilité des différentes sources de silicium du commerce
[Histogramme comparatif des sources de silicium]

Il ressort que notre silicium bioassimilable est jusqu’à 27 fois plus soluble que le silicium naturellement présent dans la prêle (une plante pourtant connue pour ses teneurs importantes en silicium).


Un dosage optimal pour le confort articulaire
Selon l’AFSSA* nouvellement ANSES**, un produit contenant 12 mg de silicium avec une biodisponibilité de 6% n’apporte finalement que 0,75 mg de silicium absorbable par le corps.
Confort Articulaire vous apporte 7 mg de silicium organique bioassimilable dans un seul comprimé.


*Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments
**Agence Nationale chargée de la Sécurité Sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.


Références scientifiques / Sources :

1.    Prescha A, Zabłocka-Słowińska K, Płaczkowska S, and al. Silicon intake and plasma level and their relationships with systemic redox and inflammatory markers in rheumatoid arthritis patients. Adv Clin Exp Med. 2019 Nov;28(11):1485-1494. doi: 10.17219/acem/105380. PMID: 30993918.
2.    Roux-Sitruk Danielle, « Place du silicium dans la médecine anti âge », Hegel, 2016/2 (N° 2), p. 200-200. DOI : 10.3917/heg.062.0200. URL : https://www.cairn.info/revue-hegel-2016-2-page-200.htm
3.    Araújo LA, Addor F, Campos PM. Use of silicon for skin and hair care: an approach of chemical forms available and efficacy. An Bras Dermatol. 2016 May-Jun;91(3):331-5. doi: 10.1590/abd1806-4841.20163986. PMID: 27438201; PMCID: PMC4938278.
4.    Arthur-Ataam J, Bideaux P, Charrabi A, and al. Dietary Supplementation with Silicon-Enriched Spirulina Improves Arterial Remodeling and Function in Hypertensive Rats. Nutrients. 2019 Oct 25;11(11):2574. doi: 10.3390/nu11112574. PMID: 31731463; PMCID: PMC6893466.
5.    Jugdaohsingh R. Silicon and bone health. J Nutr Health Aging. 2007 Mar-Apr;11(2):99-110. PMID: 17435952; PMCID: PMC2658806.
6.    AFSSA. Avis. Afssa – Saisine n° 2004-SA-021. Url : https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2004sa0211.pdf
7.    Carlisle EM. Silicon as an essential trace element in animal nutrition. Ciba Found Symp. 1986;121:123-39. doi: 10.1002/9780470513323.ch8. PMID: 3743227.
8.    Jugdaohsingh R, Anderson SH, Tucker KL, and al. Dietary silicon intake and absorption. Am J Clin Nutr. 2002 May;75(5):887-93. doi: 10.1093/ajcn/75.5.887. PMID: 11976163.
12.    Dobbie JW et al. (1982) The silicon content of body fluids. Scottish medical Journal, 27, 17‐19
13.    Schwarz, KL. (1973) A bound form of silicon in glycosaminoglycans and polyuronides. Proc. Nat. Acad. Sci. USA, 70 (5), 1608-1612.

Nos publications scientifiques :
9.    Vidé J, Romain C, Feillet-Coudray C, and al. Assessment of potential toxicological aspects of dietary exposure to silicon-rich spirulina in rats. Food Chem Toxicol. 2015 Jun;80:108-113. doi: 10.1016/j.fct.2015.02.021. Epub 2015 Mar 14. PMID: 25778349.
10.    Effets potentiels et mécanismes d’action antioxydant et anti-inflammatoire d’un apport nutritionnel de spirulines enrichies en silicium. Thèse de doctorat soutenue le 22 mai 2015. Université Montpellier.
11.    Vidé J, Virsolvy A, Romain C, and al. Dietary silicon-enriched spirulina improves early atherosclerosis markers in hamsters on a high-fat diet. Nutrition. 2015 Sep;31(9):1148-54. doi: 10.1016/j.nut.2015.03.014. Epub 2015 Apr 28. PMID: 26233874.

REVENIR AU PRODUIT